Vous êtes ici :   Accueil » 1 » Cols et lacs Suisse du 26 Juillet au 09 Août

1 - Cols et lacs Suisse du 26 Juillet au 09 Août

Cols et Lacs Suisse
du 26 Juillet au 09 Août 2022

Jour 1 : Mardi 26 Juillet

9 Railder's (7 motos) ont répondu présents pour un périple de 3800 Kms environ en Suisse.
Rendez vous à 08h30 aire de covoiturage de Creuzier le Neuf pour 6 railder's (5 motos). Nous attendrons notre ami Gérard (Appel au président à 09h15 suite à un rendez vous impératif) qui nous rejoindra directement à Oberfrittenbach au gîte que nous avons réservé. La route s'est bien passée sous une chaleur étouffante. Petit arrêt pique-nique à midi pour nous restaurer. Quelques courses puis installation dans le gîte que nous fait visiter Hans le propriétaire. C'est une maison de famille bien équipée, datant des années 1970, mais comme c'est une ferme beaucoup de mouches car Hans élève des bovins et a équipé de moustiquaires toutes les portes et fenêtres. Gérard nous rejoindra à 20h00 puis apéro et dîner. Lydia, Jean Stéphane et Thierry D nous rejoindrons le jeudi avec la voiture de Titi et les 2 motos sur la remorque.

Jour 2 : Mercredi 27 Juillet

Nous partons en direction de Berne, capitale de la Suisse. La ville est bâtie sur une péninsule entourée par la rivière Aar. Les origines de la cité remontent au XIIe siècle, l'architecture médiévale ayant été préservée dans l'Altstadt (la vieille ville). L'Assemblée fédérale et les diplomates se réunissent au Bundeshaus (Palais fédéral), un édifice de style néo-Renaissance. La Französische Kirche (église française) et la tour médiévale de Zytglogge datent toutes deux du XIIIe siècle. Retour au gîte, ce fût une journée ensoleillée et nous avons bien mérité le sempiternel apéro puis le dîner. Suisse-20220727.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 3 : Jeudi 28 Juillet

Nous avons décidés de visiter Lucerne, petite ville suisse connue pour son architecture médiévale très bien préservée qui se trouve au milieu des montagnes enneigées sur le lac des Quatre-Cantons. La vieille ville colorée (Altstadt), est bordée au nord par le Museggmauer, un rempart de 870 m de long datant du XIVe siècle. Le pont Kapellbrücke (pont de la Chapelle), construit en 1333, relie la Aldstadt à la rive droite de la rivière Reuss. C'est encore une belle journée passé chez nos amis Suisses. Retour au gîte où nous attendrons l'arrivée de Lydia, Titi et Jean Stéphane pour un apéro et un dîner réparateur. Suisse-20220728.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 4 : Vendredi 29 Juillet

C'est en direction de Sarnen et son lac que nous roulons dans de magnifique paysages, en empruntant la superbe Panoramastrasse qui serpente dans les montagnes. Nous faisons quelques arrêts photos puis un arrêt café avant de prendre un sandwich à Flühli. C’est sous la pluie que nous roulerons toute la journée et de retour au gîte en fin d'après midi nous prendrons un apéritif et un dîner en compagnie de Hans notre logeur.

Suisse-20220729.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 5 : Samedi 30 Juillet

Direction les chûtes du Rhin, une balade d'environ 300 kms aller/retour. Nous profitons d'une belle journée à admirer ces magnifiques chûtes, nous pique-niquerons ensuite sur place. Notre itinéraire retour nous amèneras à traverser une enclave en Allemagne et nous en profiterons pour faire des courses à Lidl, en effet les tarifs sont moins élevés en Allemagne. De retour au gîte nous prendrons l’apéritif et le dîner. Suisse-20220730.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 6 : Dimanche 31 Juillet

Direction Interlaken en empruntant à nouveau la superbe panoramastrasse. Le lac et les montagnes qui le surplombe sont époustouflants de beauté. Des courageux se baigneront et lors de notre retour nous prendrons un verre à Giswill au café restaurant Siesta Mazzone, tenu par des gérants très sympathiques. La carte du restaurant est bonne et à prix raisonnable, nous repasserons sûrement par ici. Arrivés au gîte, apéro et Barbecue à base de saucisses locales conseillées et préparées par Gérard. Suisse-20220731.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 7 : Lundi 1er Août

C'est du coté de Sarnen que nous roulerons en faisant un boucle via Lucerne en traversant différents cols et en longeant les lacs des quatre cantons de Sarnen. Nous ferons une courte halte technique à Stans et Kerns. Un groupe fera le tour du lac de Sarnen à moto pendant que Guylène, Marc et Jean Stéphane se baigneront. Retour au gîte car demain une grande étape nous attend pour aller dans le comté du Valais à Thyon.
De retour au gîte, Apéro et dîner.
Suisse-20220801.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 8 : Mardi 2 Août

Chargement des motos sur la remorque à Titi et des bagages sur les motos. Appel du président au café restaurant Siesta Mazzone où nous réservons une table. Nous partons donc en faisant un détour par la Panoramastrasse avec un arrêt au col de Glaubenbielen-Passhöhe. Nous arrivons au restaurant à Giswill où les sympathiques gérants nous accueillent. Ils nous ont prévus un repas copieux à un prix correct. Nous reprenons ensuite la route guidés par le GPS présidentiel et quelle ne fût pas ma surprise lorsque à Spiez le GPS m'indique que nous allons prendre un ferry alors que nous sommes en montagne? Effectivement, nous sommes obligés de nous arrêter pour prendre non pas un ferry mais le train avec les motos!!!! Le Lötschberg tunnel relie sur 19 kms Kandersteg dans le Canton de Berne et Goppenstein dans le Valais. Le problème, c'est que nous devons traverser tous les wagons plats et le personnel nous impose de rentrer les motos dans une voiture. La porte d'entrée est très étroite et les valises frôlent les montants. De plus une barre à mi hauteur impose de baisser la tête et pour couronner le tout, la liaison entre la voiture et les wagons plats est surélevée de 30 bons centimètres. Si cet exercice est plus aisé pour notre trésorier avec son 1m90, il est plus délicat pour Marc et son 1m70. Il fera donc descendre Guylène et passera au millimètre près cette satanée porte. Nos ennuis ne sont pas terminés car il faudra faire demi tour avec les motos dans la voiture pour pouvoir ressortir. Pour Thierry et sa FJR pas trop de soucis, avec quelques manœuvres il fera demi tour. Mais pour Marc, étant la deuxième moto, impossible de faire demi tour. Il faudra attendre l'arrivée et que les motos plus légères et Thierry L sortent pour faire le demi tour sur la béquille centrale. Bébert lui, qui a eu la mauvaise idée de louper le train, prendra le suivant. Mais ce fût finalement une excellente idée car sa voiture, dotée d'une porte latérale,  lui permet de sortir du train sans soucis. Nous nous arrêterons en route pour faire quelques courses pour le dîner et le petit déjeuner du lendemain que nous confions à Titi dans sa Mégane car les motos sont chargées à bloc. Arrivés à la station de Thyon impossible de trouver notre hébergement. L'adresse donnée par le propriétaire ne correspond pas et est occupée par des Anglais en vacances. Nous appelons donc plusieurs fois le propriétaire qui est incapable de trouver une solution pour nous expliquer la situation. C'est donc grâce à l'aide de Magali et Gaëtan, des locaux travaillant respectivement à la boulangerie et au restaurant, que nous trouverons un hébergement. Le soucis c'est qu'il faut parcourir 300 mètres dans un chemin escarpé ce qui rend l'accès impossible pour Bébert et ses genoux ainsi que pour Gérard opéré depuis peu du cœur. Le salut viendra donc de la voiture à Titi qui fera plusieurs voyages afin d'acheminer les bagages et nos deux amis. Mais là encore quelques déboires : Le logement n'est pas nettoyé, pas de draps propres non plus. Guylène visite les placards et trouve un carton avec six paires de draps propres appartenant au propriétaire, puis prend des photos de la crasse ambiante que j'enverrais au logeur. A ce moment là, je commence a être un peu agacé. Il est 22h30 et je rappelle donc le proprio pour lui expliquer la situation et que ceci est inadmissible! Confus, il nous informe qu'une équipe de nettoyage sera dépêchée demain et nous enjoint de prendre les draps dans le placard (ce qui est déjà fait) mais seulement six paires pour neuf personnes. Gérard et Bernard ont un duvet, Guylène dormira finalement dans des draps sales. Nous pouvons enfin prendre un apéro et un repas avant de nous reposer de cette journée pleine de surprises. Suisse-20220802.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 9 : Mercredi 3 Août

Petit déjeuner puis attente du personnel de ménage. Lydia et Guylène en profitent pour faire quelques courses à la supérette de la station. Enfin six femmes arrivent très compétentes, elles nous ferons reluire le gîte de mille feux en moins de 2 heures!!! Ca sent bon et enfin des draps propres... ouf! merci à elle. Pour se faire pardonner la directrice de l'agence nous offrira deux bouteilles de sirop haut de gamme et neufs tickets pour une descente en trottinette avec bien sûr montée en téléphérique. Quand au propriétaire il s'est engagé à nous rembourser une partie du séjour suite à ma demande de dédommagement. Nous décidons de manger le midi au gîte et de visiter les alpages de Thyon. Nous irons ensuite faire des courses à Sion à l'aide de la Mégane à Titi, Gérard lui préfère rester pour se reposer des péripéties de la veille. Le soir retour au gîte où notre sympathique ami Gérard à fait tout les lits en notre absence, ce que nous avons très apprécié. Notre JS Dus nous cuisinera une bonne ratatouille. Suisse-20220803.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 10 : Jeudi 4 Août

Après un bon déjeuner, nous enfourchons les motos en direction du barrage de La Grande Dixcence. Pour une fois Guylène et Marc font les serre-file précédés par Gérard, mais un car imprudent empiétant sur la file de gauche oblige Gérard à se serrer contre la montagne ce qui le déséquilibre. Il chutera heureusement sans gravité pour lui, mais la moto a un peu souffert et malgré l'aide d'un automobiliste nous ne pouvons pas la relever. Nous appelons donc le reste du groupe pour nous aider. Le site est grandiose, Le barrage de la Grande Dixence, plus haut barrage-poids du monde, fait partie d’un vaste aménagement qui comprend quatre stations de pompage (Z’Mutt, Stafel, Ferpècle et Arolla) et trois usines de production (Fionnay, Nendaz et Bieudron) d’une puissance totale de 2000 MW. Le complexe hydroélectrique de Grande Dixence produit ainsi chaque année quelque 2 milliards de kWh et représente le 20% de l’énergie d’accumulation en Suisse. Il permet d’alimenter en électricité l’équivalent de 500000 ménages. Nous prendrons notre casse-croûte sur place. Titi et Jean Stéphane feront une descente en Tyrolienne, d'autres feront la sieste au soleil sur des transats et boiront un rafraîchissement. Sur le chemin du retour,  nous ferons des courses car Gérard nous guide dans le choix des fromages pour une fondue savoyarde (Suisse). Arrivé au gîte, apéritif, Whisky et 51 pour les hommes et un Mojito spécialement préparé par Titi pour Lydia et Guylène. Ce Mojito a déclenché un fou rire chez ces dames peut être un peu pompettes. Ensuite nous dégusterons la succulente fondue préparée par Gérard.

Suisse-20220804.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 11 : Vendredi 5 Août

Nous partons visiter "Swiss Vapeur Parc" au Bouveret : Le "Swiss Vapeur Parc" est un parc ferroviaire miniature de 19567 mètres carrés, situé sur les bords du Lac Léman côté Suisse. Le Parc expose des modèles réduits de locomotives à l'échelle 1:4 à 1:11 équipées de véritables moteurs à vapeur ou électriques, ainsi que des répliques de bâtiments de la région. Nous retombons en enfance. C'est magnifique ces monuments et trains miniatures. Nous passons une super journée. Nous prendrons ensuite notre repas au snack et finirons la journée par une  baignade au bord du lac Léman avant de reprendre la route pour notre gîte. JS Dus cassera son câble d'embrayage sur sa Kawasaki et passera la journée du lendemain à trouver une solution pour réparer sa moto. Cet incident ne surprendra personne... Suisse-20220805.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 12 : Samedi 6 Août

Visite du Lac souterrain de Saint-Léonard, situé à l'intérieur de la colline du Châtelard en Suisse. c'est le plus grand lac souterrain d'Europe par ses 260 m de long sur 29 m de large. Son eau est constamment à 11 °C. Le lac, depuis son ouverture en 1949, a toujours été une attraction touristique populaire avec les vignes luxuriantes situées juste au-dessus. Ce lac comporte trois bateaux conçus pour transporter environ 40 passagers à la fois et des visites y sont organisées tous les jours du 19 mars au 1er novembre. Plus éloignée à l'intérieur de la grotte, trône la statue de sainte Barbe la sainte patronne des géologues, qui protège tous ceux qui s'aventurent sur le lac. Trois bateaux gisent au fond du lac. Ceux-ci ont volontairement été coulés afin d'ajouter un centre d'intérêt additionnel aux visiteurs. La grotte en son entier mesure 1400 mètres de long — le lac ne mesurant que 260 mètres — mais un éboulement (visible au bout du lac) y empêche l'accès qui est réservé aux spéléologues. De nombreuses grottes visibles depuis la route cantonale entre Saint-Léonard et Granges seraient reliées au lac. Ensuite nous nous baignons au lac de Géronde et visitons le charmant village d'Évolène qui est une commune suisse du canton du Valais située dans le district d'Hérens. Nous faisons une halte à une terrasse, puis au retour nous prendrons quelques photos aux Pyramides d'Euseigne que l'on appelle aussi "Cheminée des fées" ou "Demoiselles coiffées". Ce spectaculaire phénomène naturel est bien visible depuis la route qui traverse le val d’Hérens. Il s’agit d’une rangée de pyramides élancées formées par l’érosion et coiffées de chapeaux de pierre. Les pyramides d’Euseigne sont classées "Sites naturels d'importance nationale". Un des lieux les plus insolites de Suisse, une curiosité parmi les meilleurs spots du Valais. Suisse-20220806.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 13 : Dimanche 7 Août

Départ de notre ami JS Dus, qui reprends le travail le lendemain. Le matin, nous profitons de notre descente en trottinette. Trois courageux feront cette descente : Nanard, Titi et Marco. Une partie du groupe montera et descendra en téléphérique d'autres redescendrons à pieds. Après perception de nos équipements : charlottes, casques et trottinettes et quelques conseils prodigués par l'employé de la station nous attaquons notre descente sans oublier de se servir du frein arrière et de ne pas se laisser emballer par la vitesse. Cela se passe bien pour Titi et Marco mais pour Nanard la prise en main est un peu plus délicate. Il chutera deux fois sans gravité lors des 200 premiers mètres. Nous l'attendrons en bas d'une descente vertigineuse à environ 600 mètres du départ et là nous sommes dubitatifs. Il prend beaucoup de vitesse et nous lui crions de freiner, mais Nanard compte bien faire le record de la descente et ce qui devait arriver arriva, il fait une lourde chute sur les rochers. La trottinette est cassée et Nanard aura quelques contusions sans trop de gravité. Néanmoins l'employé nous amènera une trottinette de secours et notre cascadeur pourra finir sa descente cette fois en gérant sa vitesse. Ses côtes et sa hanche seront douloureuses pendant quelques jours. Nanard tu es plus à l'aise sur ta BMW 800 GT que sur les trottinettes de descente. Après cette frayeur nous buvons un apéritif, modéré bien sûr,  puis repas au gîte. L'après midi Titi nous conduit sur un col avec une route très étroite et escarpée où Guylène et Marco feront demi tour suite à deux frayeurs : L'une après arrêt dans une côte abrupte à l'entrée d'un village où les 300 kilos à vide de la FJR donnerons du fil a retordre au président et son mètre soixante dix et l'autre quelques dizaines de mètres plus loin où une voiture imprudente et roulant à gauche les obligea à piler en pleine côte et en dévers. Ils éviteront de justesse la chute. Je préviens Thierry L que nous faisons demi tour pendant que les autres motards continuent l'ascension du col. Guylène et moi allons visiter la vieille ville de Sion puis finirons l'après midi au lac de Géronde pour une baignade et un rafraîchissement en terrasse au bord de l'eau. Nous rejoindrons le reste du groupe en fin d'après midi au gîte pour l'apéro et le repas. JS Dus est bien arrivé chez lui. Suisse-20220807.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 14 : Lundi 8 Août

Nous enfourchons nos motos direction Montreux, qui est une station traditionnelle située sur les rives du lac Léman. Nichée entre des collines escarpées et le lac, elle est réputée pour son microclimat doux et son festival de jazz qui se déroule en juillet. La promenade de la ville est bordée de fleurs, de sculptures, d'arbres méditerranéens et de bâtiments de style Belle Époque. Agréable balade dans cette jolie ville, nous arpentons la promenade sur le bord du lac Léman et prenons quelques photos devant la statue de Freddy Mercury, célèbre chanteur du groupe Queen. Nous pique-niquerons ici. Nous croiserons en retournant aux motos une drague queen avec son caniche et sa Harley Davidson rose, peut être une ouverture pour notre JS Dus mais il n'est plus avec nous. L'après midi ce sera visite du château de Chillon qui se trouve sur les rives du Léman, à Veytaux (commune se trouvant entre Villeneuve et Montreux). De forme oblongue, le château mesure 110 mètres de long pour 50 mètres de large et le donjon culmine à 25 mètres. C'est une importante attraction touristique. Successivement occupé par la maison de Savoie puis par les Bernois dès 1536 et jusqu'en 1798, il appartient désormais à l'État de Vaud. Le château est le monument historique le plus visité de Suisse. En 2019, le château a connu un record de fréquentation historique avec plus de 430 000 entrées. Nous reprenons ensuite la route pour rejoindre notre gîte non sans faire une halte à mi chemin pour boire un verre et dépenser les quelques francs Suisse qu'il nous reste car il faut commencer a préparer les bagages et charger la moto à Titi sur sa remorque. Suisse-20220808.jpeg
Cliquez pour agrandir

Jour 15 : Mardi 9 Août

Voila, les vacances sont finies. Titi et Lydia prennent place en voiture pour rentrer sur Clermont Ferrand. Thierry L, Gérard, Bébert, Nanard, Guylène et Marco enfourchent les motos sous une chaleur étouffante et décident de quitter l'autoroute à Genève pour prendre la D1084 et faire une halte pour déjeuner dans un routier à les Neyrolles « Le Relais des Glacières ». Bonne cuisine pour un prix modérés, c'est en terrasse que la sympathique gérante nous installera. Après un bon café nous reprenons la route, direction Montluçon pour Gérard, Cusset pour Thierry L, Clermont-Ferrand pour Nanard et Les Martres de Veyre pour Guylène, Marco et Bébert qui rejoindra l'Aveyron le lendemain après une nuit chez le couple présidentiel. Tous les Railder's sont ravis de ce périple en Suisse. Que de beaux paysages et que de belles visites qui resterons gravés dans nos mémoires. Suisse-20220809.jpeg
Cliquez pour agrandir


Date de création : 22/12/2022 : 17:56
Catégorie : Séjour à l'étranger - 2022
Page lue 211 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !