Vous êtes ici :   Accueil » Ascension du 05 au 08 Mai 2016
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Calendrier Sorties
Ephéméride

Vendredi 21 Juillet 2017

Bonne fête à tous les :
Victor


C'était aussi un 21 Juillet
1969

A 3h56, heure française, Neil Armstrong effectue le premier pas sur la lune.


Né(e) un 21 Juillet 1952

Robin McLaurim Williams


Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  289645 visiteurs
  45 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 11 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.raildersauvergnats.info/data/fr-articles.xml

Ascension_depart01.JPGAscension_depart02.JPGSortie de l'Ascension
Du Jeudi 05 au Dimanche 08 Mai 2016
ELNE (66200) près d'Argelès-sur-Mer
Camping « Le Florida »

   

Rendez-vous était pris pour 8h15 à la station d'essence de Carrefour à Issoire pour un départ prévu à 8h30 plein fait. Douze Railder's ont répondu présent (huit motos). Franck et sa compagne ne partiront que vers 10h30 (horaire de travail oblige) et nous rejoindrons directement au camping. Il fait frais mais le soleil est de la partie.

Nous partons à peu près à l'heure prévu en direction de l'autoroute que nous prendrons sur une grande partie de notre parcours en la quittant en arrivant à Millau pour faire de l'essence et boire un café. Nous reprenons ensuite notre route et roulons jusqu'à Pézenas où nous ferons une halte le temps de se restaurer. Nous repartons direction Béziers, Narbonne, Perpignan où nous quitterons l'A9 pour nous diriger vers Elne. Arrivée au DSCN0675.JPGcamping Le Florida vers 16h30. Le temps d'effectuer les opérations administratives et nous voilà dans les mobil-home. Chaque mobil-home est équipé de trois chambres doubles, d'une terrasse et du confort habituel (salle de bain, toilette, télévision, frigidaire, etc.). Un fois tout ce beau monde installé nous reprenons nos montures pour aller faire quelques courses à Elne. De retour au camping nous décidons que nous mangerons tous ensemble sur la terrasse du mobil-home de notre président. Apéritif et dîner à l'intérieur car la fraîcheur est de retour. Chacun rejoint ensuite sa chambre car la journée à été fatigante.
Le vendredi matin la journée s'annonce ensoleillée malgré un plafond nuageux assez bas. Nous avons prévu d'aller faire un tour en Espagne. Nous prenons donc la direction d'Argelés s/mer, Collioure, Port Vendres, Banyuls s/mer, Cerbère, Portbou et Figuéras. Après s'être garé non sans peine (beaucoup de touristes donc de véhicules) nous trouvons un restaurant où nous décidons de nous attabler. La salle est pleine, la patronne accueillante et le personnel sous pression. Malgré cela nous sommes servi correctement et sans trop attendre. Le repas terminé nous optons pour la visite du muséum Savador Dali. De retour, petite balade en ville. Il est temps de reprendre la route et d'un commun accord nous décidons de prendre le même itinéraire qu'à l'aller. De retour au camping, garage des motos, apéritif et dîner sur la terrasse cette fois.

Le samedi matin la météo est toujours excellente. Nous nous dirigeons sur St Cyprien, Argelès s/mer, Collioure où après une galère pas possible nous réussissons à garer les motos afin de faire une petite balade dans la ville. Petites ruelles sympathiques, les remparts, la citadelle, la plage. Nous reprenons la route direction Ceret. C'est le jour du marché et la foule est importante. Nous arpentons toutes ces petites ruellesCERET_32.JPG où grouillent camelots, commerçants en tous genre, maraîchers. Notre président en profite pour s'équiper en maillot de bain en espérant bien pouvoir faire trempette. Une petite halte à la terrasse d'un café (bio) pour se désaltérer. Nous décidons que nous déjeunerons avec des sandwichs et nous nous mettons en quête d'une enseigne qui vend ce genre de produit. De retour vers les motos nous nous installons dans un petit square pour assouvir notre faim.
Une fois tout ce beau monde rassasié, nous reprenons la route en direction de Thuir. située dans la plaine du Roussillon, à l'ouest de Perpignan. Elle est aux portes des Aspres, une région qui constitue le piémont du Canigou.
Après avoir garé les motos et en attendant que les portes des caves BYRRH ouvrent leur porte nous nous installons sur Cuve_byrrh.jpgune sympathique terrasse afin de nous désaltérer. Ce moment de détente passé nous nous dirigeons vers les caves où se fabriquait dans les années 1860 les vins médicinaux et à base de quinquina. Mélange de hauts crus du Roussillon cette mixture connaît rapidement un vif succès et dans es années 1870 les caves de Thuir atteignent une capacité de stockage de 50 000 hectolitres en quelques années. A partir de 1930, le succès du Byrrh ayant atteint une renommée mondiale avec notamment la construction d'une cuve en chêne de 4205 hl (1934), puis l'installation de 70 cuves de plus de 2000 hl chacune. Enfin viendra la réalisation la plus spectaculaire, celle de la plus grande cuve du monde en bois de chêne, d'une capacité réelle de 10 002 hl (1950). Cette cuve pèse cent tonnes à vide, elle a une hauteur de 10 mètres et un diamètre de 12,50 mètres. En 1978 la holding Pernod-Ricard rachète l'établissement de Thuir. Pendant longtemps la société a eu sa propre gare, désaffectée en 1989.
La visite terminée nous repartons en direction de Canet-Plage où nous ferons une halte le temps de déguster une glace, aller faire un tour sur laDSCN0667.JPG plage. Le vent souffle assez fort et l'eau est suffisamment fraîche pour refouler les ardeurs de certains qui envisageaient de faire trempette. Après un petit tour dans les ruelles commerçantes de Canet-Plage, retour aux motos pour s'acheminer sur St Cyprien et Elne afin de rejoindre le camping. Comme il fait beau certains en profitent pour piquer une tête dans la piscine et sont bientôt rejoint par le reste de la troupe, l'occasion de se payer un apéritif peut-être pas mérité mais bienvenu. Retour aux mobil-home et dîner en terrasse clôtureront cette journée.

Le dimanche matin, conformément aux prévisions, la météo  est pluvieuse et le retour s'annonce humide. Le temps de préparer les motos, de faire l'état des lieux et nous voilà reparti en direction de l'Auvergne. La première partie du parcours se fait sous quelques gouttes mais rapidement le temps devient orageux et la pluie très dense. De plus, des bouchons se forment sur l'autoroute et nous obligent, toujours sous une pluie battante, à remonter les files de voitures sur des kilomètres. La comédie va durer jusqu'à Millau où nous décidons de prendre le Viaduc. Le reste du retour se fera pratiquement au sec et chacun regagnera son domicile, content d'arriver après quelques 10 heures de route arrêts compris.

Excellent séjour malgré un retour tumultueux et trèèèèèèès humide.


Date de création : 17/05/2016 - 21:11
Catégorie : -
Page lue 6242 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !